- Liens - Contact

Association jardins ouvriers de VILLETANEUSE
ACCUEIL l'ASSOCIATION l'AGENDA RECETTES JARDINER PHOTOS CONTACT LIENS

Rotation des cultures

Pour limiter la propagation des parasites et maladies.

Il faut éviter de replanter sur une même parcelle des légumes appartenant à la même famille botanique.

PLANTES POTAGÈRES ET FAMILLES BOTANIQUES


 Astéracées = Composées : artichaut, cardon, chicorée,endives, laitue, pissenlit, salsifis, scorsonère, tournesol,  stevia

 

 Apiacées = Ombellifères : Carotte, céleri, cerfeuil, fenouil, panais, persil, coriande, maçeron

 

 Liliacées : ail, asperge, ciboulette, échalote, oignons, poireaux


 Fabacées =  Légumineuses : fève, haricot, lentilles, pois, luzer ne, trèfle, arachide, soja, vesce, sainfoin, lupin,  gesse, dolique

 

 Chénopodiacées : betterave, épinard, blette, poirée, arroche, amaranthe, quinoa


 Curcubitacées : concombre, courges, potiron, melon, courget te, pastèque


 Solanacées : aubergine, tomate, pomme de terre, piment, poivron, physalis


 Labiacées : basilic, menthe, sauge, crosne, thym


 Brassicacées = Crucifères : choux, cresson, navets, radis, roquette, moutarde, colza


Poacées = graminées : blé, maïs, avoine, seigle, épautre, sorgho

Pour enrichir le sol en azote

En introduisant un cycle de plantes dites «améliorantes» : les légumineuses à consommer (fève, haricot, lentille, pois, gesses) ou engrais vert de légumineuse (trèfles annuels, luzerne, minette, lupin, vesce)

Les erreurs à ne pas faire :

Certaines cultures ne doivent pas revenir au même endroit qu’après quatre ou cinq ans. Ce sont les bulbes ( ail, échalote, oigon, poireau), les crucifères (choux, rutabaga, navet, radis, cresson) et le pois. D’autres doivent être surveillées :

• La tomate doit attendre au moins quatre ans avant de revenir sur la même parcelle si elle est atteinte d’alternariose (taches noires bien délimitées sur feuilles, tiges et fruits) ou du flétrissement bactérien (feuilles fanant brutalement).

• La pomme de terre atteinte de maladie affectant la peau des tubercules doit respecter une rotation d’au moins quatre ans.

• Le fraisier ne doit être réinstallé au même endroit qu’après 7 ou 8 ans.

    Le respect des rotations est indispensable en agriculture (et à fortiori en bio) pour respecter l’équilibre du sol et limiter l’apparition des maladies et ravageurs.

    La terre, comme tout organisme vivant, a besoin de se régénérer. Les plantes cultivées ont des besoins nutritifs variés qu’elles vont puiser dans les différentes couches du sol. Réaliser une rotation des cultures permet au sol de ne pas s’appauvrir, empêche la propagation des maladies et  ravageurs, élimine certaines toxines racinaires propre à chaque espèce, évite de bêcher le sol systématiquement. Les plantes restent saines et ont un meilleur rendement.

UN EXEMPLE DE  ROTATION DE 4 SUCCESSIONS

Il faut de préférence commencer par un cyle de plantes «améliorantes».

 Le sol étant enrichi en azote et en matière organique (complétez si nécessaire par un apport de compost).

Voir fiche sur le compost

On peut donc au deuxième passage y cultiver des plantes gourmandes qui sont de grosses consommatrices d’humus.

En troisième rotation, il est conseilleé de cultiver des plantes à racines (carotte, navet, betterave, salsifis, radis dhiver, ..) qui récupère les éléments entraînés en profondeur, et dont le système racinaire (racines pivotantes ) améliore la structure du sol.

En quatrième session, les plantes-feuilles et les bulbes, peu exigeantes ou de cycle court. La cinquième année peut correspondre à un retour de plantes améliorantes et/ou d’engrais verts.

Rotation conseillée en biodynamie.

 Première année : légumes graines / fruits ont besoin de potasse : concombre, tomates, aubergines, melons, céréales

 Deuxième année : légumes fleurs (Artichauts, chou-fleur) et fleurs médicinales

 Troisième année : légumes feuilles apprécient l’azote (poireaux, salades, épinards, bette, choux)

 Quatrième année : légumes racines, bulbeux consomment de la potasse, de l’acide phosphorique (Oignons, échalotes, carottes, betteraves, radis ...)

 Cinquième, sixième, septième, voire huitième année : fraisiers puis on recommence comme en année 1.