- Liens - Contact

Association jardins ouvriers de VILLETANEUSE
ACCUEIL l'ASSOCIATION l'AGENDA RECETTES JARDINER PHOTOS CONTACT LIENS

        Le compostage est un procédé de dégradation des matières organiques, par des micro-organismes, en présence d'humidité et d'oxygène.

A partir de déchets du jardin et de cuisine, le compostage permet d'obtenir gratuitement un amendement organique, le compost, structurant naturel nécessaire à la vie du sol et libérant lentement des éléments minéraux.                   

 Plus d’infos …

Le compostage un moyen naturel de contribuer au développement durable !

LE COMPOSTEUR

La fabrication du compost commence par la construction d’un bac, de préférence muni d’un couvercle pour protéger les résidus organiques des intempéries, mais sans fond, car il est indispensable que ces résidus soient au contact du sol. Un composteur de 1 m3 suffit pour une surface de 500 m²

COMMENT RÉALISER SON COMPOST

A chaque apport, il est important de bien mélanger les différents déchets organiques, verts et bruns / azotés et carbonés afin de favoriser leur dégradation par les micro_organismes.            Plus d’infos …

Au printemps, pensez à retourner complètement le compost ( 2 fois dans la saison) et humidifiez le si nécessaire pour activer la décomposition.

Activateur de compost : ortie, fougères et consoude sous forme de purin.               Plus d’infos …

Liens sur le compostage : Rustica.fr

Extrait du site : Compostage.info

L'utilisation du compost sur le potager ne doit pas être raisonnée comme l'application d'un fertilisant qui doit être apporté à de justes doses. Le compost est une matière organique végétale de grande qualité.

Son épandage doit être envisagé comme un facteur général d'amélioration de la structure et de la fertilité du sol. La quantité épandue ne doit donc pas être calculée au kilo près !

Voici un tableau qui peut vous aider à estimer la quantité de compost à étaler sur votre jardin :

L'UTILISATION DU COMPOST

Remarquons que la densité du compost peut varier de 500 à 800 Kg/M3.

Le compost est étalé sur le sol et est incorporé par griffage/binage dans les 5-10 premiers centimètres du sol. Il peut être appliqué mi-mûr en début d'hiver, il continuera alors lentement sa maturation, ou mûr au début de printemps.

Par son apport, la "vie du sol" va être réactivée et entretenue, il ne sera même plus nécessaire de bêcher le potager...

Le compost peut aussi être réparti en paillis de +/- 2 cm d'épaisseur au pied des légumes à fruit (tomates, concombres, potirons, fraisiers,...).

Voici vos nouveaux composteurs, ils sont gratuits.

Demandez à vos responsables de site de vous en expliquer le montage.